Abdu Gnaba, Bricole-moi un mouton. Le voyage d’un anthropologue au pays des bricoleurs

Abdu Gnaba, Bricole-moi un mouton. Le voyage d’un anthropologue au pays des bricoleurs, Paris, L’Harmattan, coll. « Horizons anthropologiques », 2016, 266 p., ISBN : 978-2-343-10622-9.

Bricole-moi un mouton est un voyage au pays de ceux qui pensent avec leurs mains. Ceux dont le premier outil est le bon sens. Si les bricoleurs savent matérialiser l’objet de leur imagination, c’est sans doute qu’ils connaissent le secret du Petit Prince : on ne voit bien qu’avec le coeur, car l’essentiel est invisible pour leurs yeux… Bricoler est un état d’esprit, une manière d’habiter l’espace et le temps, un véritable art de vivre.

« Depuis cinquante ans, l’essor du bricolage est constant en France, quelle que soit la conjoncture économique, en dépit de l’augmentation du pouvoir d’achat et même si faire soi-même peut revenir plus cher qu’acheter à bas coût. Si l’intérêt économique passe au second plan, quelles sont les raisons qui poussent toujours davantage de personnes à bricoler ? Pourquoi réparer plutôt qu’acheter neuf, faire soi-même plutôt que faire appel à un professionnel ? Telles sont les questions auxquelles le laboratoire d’anthropologie appliquée Sociolab a voulu répondre en menant en 2015 une étude sur les Français et le bricolage. 750 témoignages ont été recueillis suite à une enquête préliminaire sur un échantillon plus restreint. Abdu Gnaba retrace dans cet ouvrage les principaux résultats de cette enquête. Thématique après thématique (l’apprentissage, les rituels, l’outil…) il entraîne le lecteur dans son voyage à la rencontre des bricoleurs, de leurs pratiques mais également et surtout des significations et des symboles associés à cette activité, considérée par l’INSEE comme un « semi-loisir » et par l’auteur comme un art de vivre permettant d’être pleinement présent au monde. Rappelant sous certains aspects les Mythologies de Roland Barthes, il met en lumière les imaginaires et la dimension presque sacrée conférée à la bricole. » note Constance Rimlinger dans son compte rendu paru dans lectures.revues.org.

L’auteur s’attarde sur les différences hommes femmes, les conditions d’apprentissage, la diversité des profils et l’armature de la figure du bricoleur.

 

Constance Rimlinger, « Abdu Gnaba, Bricole-moi un mouton. Voyage d’un anthropologue au pays des bricoleurs », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2017, mis en ligne le 27 février 2017, consulté le 14 mars 2017. URL : http://lectures.revues.org/22401


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *