Vies d’ordures – de l’économie des déchets

« De l’épluchure aux déchets nucléaires, les « vies d’ordures » mettent au jour des typologies et des temporalités déconcertantes, où l’ordure ménagère ne pèse guère face à la quantité industrielle des rejets. Raconter ces vies d’ordures, c’est montrer comment les habitants de la Méditerranée cohabitent avec elles, comment ils les collectent, les trient, les transportent, les transforment, les exploitent et encore, trop souvent, les subissent. C’est toucher du doigt les contradictions de chacun, à la fois producteur, consommateur, jeteur, et révéler ainsi l’impérieuse nécessité d’un changement de modèle. Regarder ce que nous faisons de nos restes, c’est donc regarder notre monde. »

Denis Chevallier et Yann-Philippe Tastevin, directeurs de l’ouvrage

Avec les contributions de Caroline Barbary et Saker El Nour, Sabine Barles, Tatiana Benfoughal, Martine Bergues, Flore Berlingen, Gérard Bertolini, Philippe Bihouix, Axelle Brodiez-Dolino, Marie-Charlotte Calafat, Philippe Chamaret, Antoine Compagnon, Jean-Paul Demoule, André Donzel, Julia Ferloni, Bénédicte Florin, Jamie Furniss, François Galgani, Pascal Garret, Lucile Gruntz, Isabelle Laffont-Schwob, Bernard Laponche, Serge Latouche, Jade Lindgaard, Vittorio Martone, Baptiste Monsaingeon, Franck Pourcel, Mario Turci, Bernard Vigne, Denis Woronoff et Marina Zveguinzoff.

 

Coédition Mucem/Artlys, graphisme Huz & Bosshard

20 x 24 cm, 240 pages, 120 illustrations, 29,90 euros

ISBN 978-2-854-95664-1

Papier recyclé Freelife Vellum White de Fedrigoni

 

Plus d’informations: http://www.mucem.org/media/297


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *