INVITATION ATELIERS DE RÉEMPLOI avec le Connectif KKF/KESKON FABRIQUE

KKFsamedi 12 décembre 2015
samedi 19 décembre 2015
10 heures – 13 heures

Galerie d’exposition du Forum d’Urbanisme et d’Architecture,

Place Yves-Klein, Nice

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : forum@ville-nice.fr / 04 97 13 31 51
ATTENTION : participation limitée à dix personnes par atelier

À l’occasion de l’exposition « Matière grise », KKF mènera deux ateliers sur la base de son travail de détournement d’objets et de matériaux devenus inutiles auxquels il donne une seconde vie. Il sera ainsi expérimenté à petite échelle l’idée générale de l’exposition : le réemploi comme source de création et d’innovation autant que d’usage raisonné de la matière.
À partir de matières de récupération (bois, vinyles, pièces métalliques ou plastiques) et de vieux objets hétéroclites, les artistes vont accompagner les participants à concevoir et construire de petites pièces utilitaires de design et de décoration dans une logique d’upcycling (revalorisation de matériaux ou de produits dont on n’a plus l’usage à travers la production d’objets dont la qualité est supérieure à leurs constituants d’origine).

KKF2Né en 2011, le connectif KKF/ KESKON FABRIQUE oriente sa création sur trois champs : art (sculpture, installation, photographie), art design (luminaires, mobilier), création d’univers (scénographie, décoration d’espaces).Son travail se fonde sur le ramassage et le détournement de matériaux bruts devenus inutiles, en vue de leur donner une seconde vie et de changer le regard du spectateur sur ce qui l’entoure, entre l’art et le design en questionnant la limite entre les disciplines.

La création artistique du KKF, issue des trouvailles de la rue, répond au défi systématique de « partir de rien et construire ! ». C’est sur ce principe qu’ils travaillent leurs sculptures, installations, tout autant que leurs photographies, réalisées lors d' »apér’artistes », shootings performatifs de mises en scènes improvisées. Le design du KKF se définit comme de l' »Art Design », produisant des pièces uniques par définition : luminaires et mobilier insolites, nés d’un assemblage d’objets hétéroclites, travaillés pour la force de leur matière, pour l’esthétisme de leurs formes et leur nouvelle utilité.
Le connectif KKF conçoit ainsi des pièces et des univers atypiques, immédiats, revendiquant une proximité de lecture avec le public. Le changement de regard auquel les artistes invitent, ainsi que leur approche participative, contribuent à définir un nouveau rapport à une création réintégrée dans la vie.

David GALIMANT et Nicolas PENNANEAC’H, KKF


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search