Reste et innovation: séminaire MUCEM

Le séminaire de l’année 2016 reprend la formule de rencontres/débat développé à la Vieille Charité en 2013 (« Out of culture. La société par ses restes ») puis en 2014 et 2015 au MuCEM (« Réparer le monde. Excès, reste et innovation » ; « L’économie des déchets et du recyclage en méditerranée ») dans le cadre d’un séminaire préparatoire d’un numéro spécial de la revue Technique&Culture à l’exposition à venir en 2017 au MuCEM.
Outre les formes matérielles des restes, les processus ou les épreuves qui permettent aux restes d’accéder à de nouveaux statuts, nous souhaitons dans ce séminaire interroger directement la question des restes et celle de l’innovation, qui renvoient d’habitude à des traditions scientifiques ou des courants d’études distincts (celui de la consommation VS celui de la production, par exemple). Ce séminaire promeut des études qui mettent en évidence les dimensions bricolantes et innovantes, les savoirs, savoir-faire, savoir-être que le monde accéléré de la consommation et de la surproduction appelle en retour et en résistance. Si l’innovation passe aussi par le low-tech, les solutions envisagées sont-elles à la hauteur des excès ? Chemin faisant, nous explorerons les enjeux théoriques et méthodologiques plus larges sur les rapports à la nature et aux façons de l’appréhender? Comment faire commercer à nouveaux frais les approches pragmatiques avec les savoirs scientifiques globaux ou plus généralement, différents régimes de connaissances plus que jamais urgent d’intégrer ?

Accueillant à la fois des chercheurs, des spécialistes, des étudiants, ce séminaire se veut aussi comme un temps de rencontre et de discussion intégré dans la préparation collective de l’exposition programmée en 2017 sur ce thème au MuCEM.

AVANT-PROGRAMME
EHESS-MUCEM
(janvier, mars, juin à l’I2MP, MuCEM-Fort St Jean, Marseille)

Vendredi 22 janvier 2016 – 14h-16h
Réparer et innover
Denis Chevallier, MuCEM, discutant

Frédéric Joulian, Anthropologue EHESS
Yann-Philippe Tastevin, Anthropologue CNRS

Où les coordinateurs du numéro à paraître « Réparer le Monde : excès, reste et innovation » reviendront sur un panorama des travaux menés depuis trois ans maintenant au Mucem et à l’Ehess. Ils proposeront une synthèse des travaux reçus et les mettront en perspective des théories de l’innovation et des propositions techniques et sociales que l’on voit émerger de façon très dynamique en ce moment tout autour de la planète.
Mardi 15 mars 2016 : 14h-18h
Ecologie et sciences sociales : renouveler les approches

Georges Guille-Escuret, Anthropologue CNRS, discutant

Francis Chateauraynaud, Sociologue à l’EHESS
Tim Ingold, Anthropologue Université d’Aberdeen (sous réserve)
Bernard Hubert, Ecologue CIRAD-EHESS (sous réserve)
Razmig Keucheyan, Sociologue, Paris IV Sorbonne

Où l’on abordera les questions d’innovation sociales et politiques liées aux déchets issus de l’industrie ou de l’agriculture. Où l’on tentera de repenser le dialogue entre différentes formes de savoir, celles des sciences de la nature, des sciences sociales ou celle des expériences de vie.

Vendredi 17 juin 2016 : 9h30-18h
Répondre aux excès

Matin – Suzanne de Cheveigné, Sociologue CNRS discutante.
Marie Piganiol, Politologue, Sciences-Po Paris,
Marie Mourad, Sociologue, Sciences Po Paris, et Alex Barnard, sociologue, University of Berkeley
Bernard Vigne, Ingénieur ADEME

Faire autrement
Après midi – Pierre Lemonnier, CNRS, discutant
Mario Turci, Muséologue, directeur du Musée Ettore Guatelli (http://www.museoguatelli.it/)
David Enon, Designer indépendant, enseignant à l’école supérieure des beaux-arts d’Angers. Il travaille actuellement à la production de mobilier en récifs artificiels avec les fonds marins comme usine nouvelle.

Lors de cette journée de clôture du séminaire, nous réfléchirons, sur la base de différentes recherches et expériences de terrain, aux façons de visualiser et représenter les excès (alimentaires et techniques) et aux meilleures façons, modestes mais efficaces, d’y répondre.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.