CDD recherche sur les réseaux émergents de lutte contre le gaspillage

logo-sageLe laboratoire SAGE (UMR 7363 – Université de Strasbourg) recrute un/e chercheur/se, de formation Master + Doctorat (ou équivalent, cf. infra) dans le domaine des Sciences de l’homme et de la société, et plus particulièrement en sociologie, ou en ethnologie, ou en anthropologie, ou en science politique, pour une durée de 6 mois, pour mener des recherches sur les RÉseaux émergents de Lutte contre le GAspillage, dans le cadre du projet de recherche RELGA (programme « Mobilisation de la notion de gaspillage » de l’Ademe).

Le projet RELGA (2016-2018) vise à étudier les collectifs émergents de lutte contre le gaspillage issus de la société civile, certains d’inspiration outre-Atlantique (mouvement « zero waste », « dumpster diving », « freegan », etc.), mais également d’Europe du Nord et des Pays-Bas (à l’instar des « repair cafés » initiés en Hollande), qui se développent actuellement en France, parfois sous la forme de réseaux plus ou moins informels et/ou ponctuels. La recherche proposée, fondée sur des méthodes qualitatives en sociologie, s’appuie sur une démarche exploratoire d’études de cas ciblées afin d’interroger le type d’acteurs engagés dans ces collectifs, les usages et les « dispositifs de sensibilisation » à la lutte contre le gaspillage conçus, leur éventuelle circulation, associée à une réflexion croisée sur les formes de militantisme et d’action collective centrées sur les déchets, et leur inscription et/ou élargissement sur des thématiques plus récentes cherchant à renouveler le projet écologique (en direction d’une « sobriété volontaire », d’une « écologie » ou « économie » « populaire(s) », … etc.).

Le/la candidat/e retenu/e devra travailler en collaboration avec la responsable scientifique du projet RELGA pour la réalisation d’études de cas. Outre un travail de lecture sur la littérature existante et de prospection de données Internet disponibles sur les collectifs et/ou réseaux d’acteurs mobilisés contre le gaspillage (blogs, sites Internet, etc. d’origine socio-associative), des entretiens approfondis seront menés auprès des acteurs engagés dans la lutte contre le gaspillage, et pourront être couplés à des temps d’observation participante sur certaines manifestations ciblées. Dans ce cadre, des déplacements sur le territoire national seront à prévoir.

Ce poste, basé à Strasbourg, s’adresse à un/e candidat/e ayant une expérience acquise en matière de recherche :
–       à travers une thèse de doctorat ayant trait aux questions environnementales et/ou au militantisme, soutenue dans les disciplines susmentionnées et incluant une dimension empirique avérée ;
–       ou, par défaut, un Master2 complété par une première expérience de recherche et de pratique de terrain en lien avec des méthodes qualitatives d’enquête.
Une expertise sur la question des déchets est vivement recommandée.

La réalisation ou la participation à des premières publications dans des revues académiques, chapitres d’ouvrages ou communications à colloques et journées d’étude constitue également un critère d’appréciation, permettant d’attester la maîtrise des formats et modes d’écriture de la recherche et ses canaux de valorisation.

Contacts pour renseignements sur le poste : Isabelle HAJEK, Responsable scientifique du projet RELGA, Maître de conférences en sociologie de l’environnement à l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme Régional (IUAR), Faculté des sciences sociales, laboratoire SAGE-UdS
<hajek@unistra.fr>

Identification du poste : La durée du contrat sera de 6 mois à partir de la prise de poste.

Catégorie : A

Corps : IGR
L’emploi est prioritairement destiné à un-e candidat-e titulaire d’un doctorat (cf. supra), au niveau IGR (rémunération prévisionnelle équivalente à la 2e classe, 4e échelon).

Prise de poste : Entre le 1er février et le 1er mars 2017, en fonction du planning du programme et du (de la) candidat(e).

Composition du dossier de candidature : Le-la candidat-e fournira les pièces suivantes à l’appui de sa démarche :

– une lettre de motivation (1 à 2 pages maximum)
– la copie du diplôme requis (Doctorat, ou Master avec une expérience) et le rapport de soutenance s’il s’agit du Doctorat / le relevé de notes de M2 dans l’hypothèse Master
– un CV détaillé (3 à 5 pages), insistant sur les connaissances et expériences décrites dans la fiche de poste
– éventuellement, il est possible de joindre le PDF d’une ou deux publication/s jugée/s particulièrement significative/s.

Informations pratiques :
Le dossier complet devra être transmis par courrier électronique à Isabelle HAJEK <hajek@unistra.fr> en indiquant la mention « Candidature RELGA » dans l’intitulé du message.

Date limite d’envoi des dossiers : avant le 9 décembre 2016

Les candidat(e)s retenu(e)s lors d’une première sélection sur dossier seront contacté(e)s pour un entretien qui se tiendra le 4 janvier 2017 dans les locaux de l’IUAR à Strasbourg, en présence d’Isabelle HAJEK et de Maurice Wintz (Maître de conférences en sociologie rurale, Directeur de l’IUAR, laboratoire SAGE-UdS).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.