Colloque international : “La fripe du nord au sud : recyclage, commerce, et consommation de vêtements usagés”

4 et 5 avril 2017, IMéRA, Maison des astronomes

ENTREE LIBRE

Organisé par Efrén Sandoval Hernandez, résident de l’IMéRA ; Chercheur au Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social, Mexico.

Contact : esandoval@ciesas.edu.mx

Le don, le recyclage, le commerce, la consommation et même le trafic de fripe sont des activités largement développées dans le monde et impliquent la participation d’acteurs très divers au sein de vastes réseaux. Ces dernières années, le recyclage de vêtements usagés dans les pays du nord, qui était avant tout une activité de don et de collecte par des associations caritatives, est devenue une activité commerciale liée aux valeurs de l’écologie, de l’économie solidaire et d’une consommation responsable. Des filières qui commercent « par le haut » et « par le bas » organisent le passage de tonnes de vêtements usagés au-delà des frontières et des océans, qui sont destinés aux consommateurs des pays du sud. Dans ces pays, beaucoup de commerçants développent une carrière commerciale autour de la fripe, qui est aussi au cœur d’enjeux identitaires et de rapports sociaux parmi les consommateurs. Dans ce colloque, seront réunis pour la première fois des spécialistes de divers horizons disciplinaires, et des acteurs du monde de la fripe, qui travaillent dans différents pays. Ce colloque a pour vocation de mettre en avant les enjeux écologiques, économiques et sociaux liés au recyclage, au commerce et à la consommation de vêtements usagés dans le monde.


PROGRAMME

Mardi 4 avril 2017

9:30–9:45 : Café de bienvenue

9:45–10:00 : Mots de bienvenue par Raouf Boucekkine Abdessemed, directeur de l’IMéRA, et Efrén Sandoval Hernández, IMéRA – CIESAS

10:00–10:50 : L’expérience d’Eco-TLC et la pertinence de l’organisation du recyclage de vêtements, par Alain Claudot, Directeur Général d’Eco TLC

10:50–11:40 : Du luxe aux déchets. Les vies multiples de la marchandise dans l’industrie de la confection, par Michel Peraldi, membre statutaire de l’IRIS – Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux, Ecole d’Hautes Etudes en Sciences Sociales, CNRS.

11:40–12:30 : From family business to international empire. Organizational changes in secondhand clothing commerce, par Karen Tranberg Hansen, Professeur émérite, Département d’Anthropologie Université de Copenhague et Northwestern University.

14:00–14:50 : Conflits sur les marchés de la récupération. Le commerce de la fripe à Cotonou, par Martin Rosenfeld, Chargé de recherche FNRS, GERME – Group for research on Ethnic Relation, Migration and Equality, LIEU – Laboratoire Interdisciplinaire en Etude Urbaines, Université Libre de Bruxelles.

14:50–15:40 : Entre les « pacas » et les « balas ». Premiers éléments de comparaison entre le commerce de fripe États-Unis – Mexique et Espagne – Maroc, par Efrén Sandoval Hernández, Résident 2016 – 2017 à l’Institut Méditerranéen de Recherche Avancée, professeur chercheur au CIESAS – Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropologia Social, Mexique.

15:40–16:00 : Pause – café

16:00–16:50 : Le recyclage commercial de la fripe chez les vendeurs – détaillants à Kinshasa, par Sylvie Ayimpam, chercheure affiliée à l’IMAF – Institut des Mondes Africains UMR 8171 – UMR 243 (IRD)

17:00–17:30 : Projection du film « Unravel » ; Présentation du film par Lucy Norris, University College, London

Mercredi 5 avril 2017

9:30–10:20 : Systemic changes in the supply side and their effects on the downside economy of secondhand clothes, par Lucy Norris, Department of Anthropology, University College London

10:20–11:10 : Second-hand clothes in motion : Donation, class and identification in South Italy and Scotland, par Stavroula Pipyrou, Leverhulme Early Career Fellow, Department of Social Anthropology, School of Philosophical, Anthropological and Film Studies, University of St. Andrews

11:10–12:00 : La crème, la galère et le fric: lieux et gens de la fripe à Tunis, par Lucile Gruntz, anthropologue, chercheuse indépendante

12:00-12:50 : L’imaginaire de la fripe ou mettre en image ce qu’on ne voit pas (Projection & présentation des extraits du travail audiovisuel réalisé pour l’exposition «Vies d’Ordures» au Mucem), par Stephanos Mangriotis, photographe, mathématicien et philosophe

Français

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.