A force de recycler, la Suède doit importer des déchets

La Suède manque d’ordures au point de devoir en importer depuis ses voisins. L’information a de quoi surprendre alors que la limitation des déchets s’avère depuis de nombreuses années un enjeu dans les pays industrialisés. C’est pourtant ce qu’a annoncé Catarina Ostlund, conseillère principale de l’Agence suédoise de protection de l’environnement, au groupe de radio américain Public radio international, dans un article repéré par Terra Eco.

L’origine de cette histoire, c’est le grand succès du recyclage suédois. Seulement 1 % des ordures ménagères suédoises finissent dans des décharges, contre 38 % pour la moyenne des pays européens, selon les derniers chiffres d’Eurostat. Dans le détail, 36 % de ces déchets sont recyclés, 14 % compostés et surtout 49 % incinérés, soit le plus haut taux dans l’Union après le Danemark (54 %), loin devant la moyenne européenne (22 %).

Lire la suite sur le blog Eco(lo) du Monde d’Audrey Garric (22 septembre 2012) :http://ecologie.blog.lemonde.fr/2012/09/22/a-force-de-trop-recycler-la-suede-doit-importer-des-dechets/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search