Appel à communication : Trajectoires d’objets en crise (Paris, 12 juin 2014)

Appel à communication pour une journée d’étude

 

Trajectoires d’objets en crise

Recyclage et récupération en situations de pénurie ou d’urgence 

EHESS – Salle M. et D. Lombard, 96 Boulevard Raspail, 75006 Paris

Jeudi 12 juin 2014

9h30 – 18h

 

Cette journée d’étude, organisée dans le cadre de notre atelier Deuxième vie des objets, propose de s’intéresser à la culture matérielle en temps de crise,  en interrogeant plus spécifiquement les pratiques de récupération et de recyclage propres aux contextes de pénurie ou de difficultés d’approvisionnement, et en se demandant ce que des artéfacts disqualifiés ou requalifiés par une situation d’urgence peuvent révéler des ressorts économiques, sociaux et symboliques de nos sociétés.

La crise économique qui touche les pays industrialisés depuis plusieurs années se traduit en effet par des changements de comportement radicaux, et ce d’autant plus qu’elle intervient dans un contexte de prise de conscience d’une raréfaction des matières premières,  et de la nécessité de modifier les comportements de consommation afin d’accéder à des modes de vie plus durables. Ailleurs, des situations brutales de pénurie provoquées par des catastrophes naturelles ou industrielles ont obligé des groupes sociaux entiers à s’investir dans des pratiques de recyclage et de récupération.

Que nous révèle alors la trajectoire des objets recyclés et récupérés, sur ces situations de crise?

Dans le cadre de cette journée d’étude nous souhaiterions plus particulièrement voir traitée la question des liens entre :

          Crise et transformation de la consommation : Quand et comment passe-t-on d’une société qui jette à une société qui récupère? Le passage d’une société de pénurie à la société de consommation a été étudié dans le contexte des économies postcommunistes. La crise économique provoque dans les pays occidentaux un exercice inédit : celui du passage de l’abondance, à un accès plus difficile à certains biens pour les couches les plus défavorisées de la société. Comment s’effectue ce passage ? Quels rôles y jouent les pratiques la récupération et le recyclage des objets usagés ?

          Crise et cycle de vie des objets : La crise s’accompagne d’une transformation du statut des déchets en ressources : pour qui ? Dans quel contexte ? Tous les déchets sont-ils affectés de la même façon ? La crise a-t-elle modifié les pratiques de recyclage et a-t-elle eu une incidence sur le cycle de vie des objets ? La multiplication des réseaux de vente et de don d’objets usagés est-elle influencée par la crise et/ou par une modification du regard porté sur la consommation ?

          Recyclage et statut social : Prolonger la vie d’un objet, consommer des objets usagés ou réparés modifie la relation à la consommation, mais aussi les positions sociales adossées à la possession de certains biens. Que se passe-t-il alors en temps de crise ? Quel rôle jouent les objets recyclés dans les redéfinitions statutaires ?

Les propositions de communication de 500 mots maximum, accompagnées d’un bref curriculum vitae mentionnant les coordonnées complètes de l’auteur et son affiliation institutionnelle, sont à adresser avant le 1er mars 2014 à nathalie.ortar@entpe.fr et elisabeth.anstett@ehess.fr. Les réponses seront communiquées au plus tard le 30 mars 2014.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.