Étiqueté : bricolage

L’obsolescence déprogrammée : Prendre le parti des choses pour prendre le parti des hommes, Fablabs, makers et repair cafés par Marie Goyon

Il est établi que les objets ont une vie sociale, affective et sensible dont on peut même retracer le parcours biographique (Appadurai, Kopytoff). Ils ont parfois une « seconde vie » par l’intermédiaire de dispositifs divers, prenant la forme de détournement (artistique comme par exemple le travail précurseur de Marcel Duchamp), de recyclage, de métissage ou de façon plus directe de deuxième vie d’usage (le marché de l’occasion et de la « seconde main »).

Appel à Contributions – Essais de bricologie. Ethnologie de l’art et du design contemporain (janvier 2014)

La revue Techniques & culture lance un nouvel appel à contributions pour un numéro intitulé « Essais de bricologie. Ethnologie de l’art et du design contemporain » porté par deux coordonnateurs, un historien de l’art, Thomas Golsenne (Villa Arson, Nice) et une historienne du design, Patricia Ribault (ESAD, Reims). Ce numéro...

“Inventive repair, or the aesthetics of material hacks”, à lire sur le Blog Discard-studies

Before disposability, before planned obsolescence, and even before mass production really entered its modern phase, there reined a different kind of material relation with broken objects. Waste historian Susan Strasser calls this ethos “stewardship,”  characterized by handwork, repair, and making do: “We are not likely to revive the stewardship of objects and materials, formed in a bygone culture of handwork. But perhaps new ideas of morality, utility, common sense, and the value of labor—based on the stewardship of the earth and of natural resources—can replace it” (Waste and Want 2000: 293). Andrew Baseman’s blog “Past Imperfect” is making strides to knit together past instances of stewardship and present-day appreciation for the ingenuity and beauty of repair.

Objets du quotidien. Profusion, usages, destruction, détournements

Appel à contribution à la revue MANA La littérature d’un Georges Pérec, dans Les choses (1965), a interrogé notre relation singulière aux objets de consommation qui structurent désormais nos intérieurs. Roland Barthes, dans ses Mythologies (1958), avait pour sa part montré en quoi les jouets, le plastique...

Séminaire à Marseille: Out of Culture, la société par ses restes

Out of culture, la société par ses restes Agnès Jeanjean, maîtresse de conférences à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis Frédéric Joulian, maître de conférences à l’EHESS Lundi (EHESS, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille), du 5 mars au 21 mai 2012. Le séminaire de...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search